Download Noa Noa: The Tahitian Journal by Paul Gauguin PDF

  • admin
  • March 28, 2017
  • Nonfiction 2
  • Comments Off on Download Noa Noa: The Tahitian Journal by Paul Gauguin PDF

By Paul Gauguin

Impressions from years in Tahiti. Compelling autobiographical fragment. 24 black-and-white illustrations.

Show description

Read Online or Download Noa Noa: The Tahitian Journal PDF

Similar nonfiction_2 books

Opium for the Masses: A Practical Guide to Growing Poppies and Making Opium

Opium medicinal drugs tradition reviews Drug coverage Poppy

Both Sides Of The Border: A Texas Folklore Sampler (Publications of the Texas Folklore Society)

Texas has a wide inhabitants who has lived on either side of the border and created a folkloric combine that makes Texas particular. each side of the Border will get its identify from its emphasis on lately researched Tex-Mex folklore. yet we realize that Texas has different borders along with the Rio Grande. We use that name with the folklorist's wisdom that every one of this state's songs, stories, and traditions have lived and prospered at the different aspects of Texas borders at one time or one other ahead of they crossed the rivers and grew to become "ours.

Additional info for Noa Noa: The Tahitian Journal

Sample text

Aussi ne vis-je en cette reine, d'un âge déjà mûr, qu'une femme ordinaire, épaisse, avec de nobles restes. Quand je la revis, plus tard, je rectifiai mon premier jugement, je subis l'ascendant de son "charme maorie". En dépit de tous mélanges, le type tahitien était, chez elle, très pur. Et puis, le souvenir de l'aïeul, le grand chef Tati, lui donnait, comme à son frère, comme à toute sa famille, des dehors de grandeur vraiment imposants. --Dans ses yeux brillait parfois comme un pressentiment vague des passions qui s'allument brusquement et embrasent aussitôt la vie alentour,--et c'est ainsi peut être, que l'Ile elle-même a surgi de l'Océan et que les plantes y ont fleuri au rayon du premier soleil....

Le héros, humain, des passions, reste le peintre. --Mais ne nous ment-il pas? et pourquoi le croire? Qui nous donnera la certitude qu'elle soit vraiment, l'île lointaine où nous ne sommes pas allés, cette terre délicieuse et condamnée? Dans le même décor un autre, sans doute, eût entendu d'autres paroles.... --Par quelle fausse indépendance d'esprit, au lieu d'écouter la seule voix qui s'élève, quêterais-tu en des résonances qui n'ont pas vibré les termes absents d'une comparaison vaine? --... Un autre eût éteint aux premiers plans l'incendie tropical pour en réserver les flammes à l'illumination des fonds, laissant sur ce rideau clair cette humanité fauve s'agiter, fantomale, ou s'immobiliser dans la majesté de son ample statuaire, morte: morte, en effet, ou qui bientôt--vous le dites--le sera, grande race épuisée par l'antiquité de son sang et les mollesses d'un climat trop clément, ou atteinte, peut-être, aux sources de sa vie par le poison latin....

Peut être est il _bon_, mais ses morales sont laides. Les fourmis.... (et sa bouche exprimait le dégoût). Ah! les cigales, oui! Chanter, chanter, toujours chanter! Et fièrement elle ajouta, sans me regarder, les yeux enflammés et s'adressant loin: --Quel beau royaume était le nôtre, quand on n'y vendait rien! Toute l'année on chantait... Chanter, toujours! Donner, toujours!... Et elle s'en alla. Je remis la tête sur l'oreiller, et longtemps je caressai du souvenir ces syllabes: --_Ia orana_, Gauguin.

Download PDF sample

Rated 4.14 of 5 – based on 30 votes